31_Toulouse Métropole : Aux Izards, on cuisine bio et local


31_Toulouse Métropole : Aux Izards, on cuisine bio et local

Jeudi 21 novembre par une matinée ensoleillée, les équipes du centre social des Izards, de la Fabrique Solidaire des Minimes (Fasolmi)  et d’Alliance et culture se sont retrouvées pour cuisiner un repas bio et local.

 

En début de matinée, la cuisinière Sylvie a accueilli une quinzaine de participantes. Des membres du défi famille et des habituées de l’association, qui participent régulièrement aux ateliers organisés par le centre social.

 

Dans la cuisine d’Alliance et culture, tout le monde met la main à la pâte car Sylvie a prévu un menu ambitieux.

En entrée une salade de céleri et chou rouge, agrémentée de cubes de pommes, raisins séchés et noix et des toasts au radis noir et crème de thon. Elle a également prévu deux plats de résistance et deux desserts, un gratin de potimarron et une préparation aux lentilles, poireaux et céleri. Et pour finir des cakes aux ingrédients surprenants, chocolat betterave et radis noir poire.A ces recettes s’est ajouté un plat exotique à base de Chayotte, improvisé par une participante.

Autour de la table on épluche et on coupe dans une ambiance chaleureuse, les discussions vont bon train et chacun échange ses petites astuces de cuisine. Les ingrédients proviennent pour la majorité d’une AMAP, celle de la ferme des Pibouls qui dépose des paniers chaque semaine dans le centre social. Le repas du jour est 100% bio et local, exception faite pour les baies de goji et graines de chia qui viennent agrémenter les entrées.

Une fois les plats sortis du four, tout est transporté au centre social des Mazades où avant de passer à table un petit spectacle est prévu. Les participantes assistent à une chorégraphie basée sur les gestes du quotidien. Le show se termine par l’invention d’une petite chorégraphie par le groupe, à grand renfort de rire et d’étourderies.

L’atelier se termine par le partage du repas, avec ses deux entrées, deux plats et deux desserts. Sylvie nous annonce que le coût du déjeuner s’élève à 3,10€ par personne.

Chacun retourne ensuite à ses activités, satisfait d’avoir préparé et partagé un repas copieux, sain et économique.