31_Toulouse Métropole : A Saint-Jean, on a parlé nutrition


31_Toulouse Métropole : A Saint-Jean, on a parlé nutrition

Le collectif Nutry Boogy et une animatrice d’Erables 31 sont intervenus samedi dernier au café des granges à Saint-Jean, pour parler bio et nutrition. Une occasion pour les participants du défi de trouver des réponses à leurs interrogations et mieux comprendre les enjeux d’une alimentation équilibrée.

Pour débuter l’après-midi, les nutritionnistes Carole et Patricia ont concocté une petite animation intitulée « équilibre alimentaire ». Le but est de revoir les grandes familles d’aliments et les apports de chacune. Par exemple la famille des fruits et légumes sources de vitamines, protéines, minéraux et fibres ou encore les viandes et légumineuses sources de protéines et d’oméga. A cette occasion beaucoup d’éclaircissement sont donnés, notamment la nécessité de varier les huiles végétales qui apportent toutes des omégas différents. Ou encore la particularité des viandes Bio nourries à l’herbe, qui contiennent trois fois plus d’oméga 3 que les autres, un élément dont la majeure partie des français sont carencés...

C’est l’occasion pour Constance, l'animatrice d'Erables, de souligner l’importance des aliments complets, en particulier les farines et féculents, mais également le sucre complet (muscovado/rapadura). Les nutritionnistes mettent toutefois en garde les familles contre les excès de sucre, qui peuvent provoquer insomnies et problèmes de concentration chez les enfants en particulier. Certains avouent avec le sourire avoir du mal à se séparer de leurs péchés mignons.

Les participants au défi accueillent avec intérêt et motivation ces informations, certains sont déjà bien informés sur le sujet. Une jeune mère s’interroge sur les légumineuses et leur apport en protéines. L'occasion de rappeler que les légumineuses comme les lentilles et pois chiches peuvent se substituer à la viande, à condition de les consommer avec des féculents. Une façon de réduire sa consommation de viande (et son budget !) et varier son alimentation.

Pendant ce temps, les enfants s’occupent sagement. Certains sont concentrés sur leur coloriage de légumes et d’autres jouent au Jeu du Potager. Un jeu de l'oie revisité, dans lequel les joueurs apprennent à prendre soin de leur potager au fil des saisons.

Les familles participantes montrent une réelle motivation pour le défi et la volonté de le réussir ensemble. Elles ont déjà créé un groupe WhatsApp pour se transmettre des bons plans et tisser des liens.