31_Toulouse métropole, Inauguration du premier défi FAAP de Haute-Garonne


31_Toulouse métropole, Inauguration du premier défi FAAP de Haute-Garonne

Ce dimanche 13 octobre, les participants au défi étaient conviés à la foire Garo’bio de Toulouse pour une première rencontre. Au programme, une visite de la foire et un buffet convivial.

 

La visite de la foire a débuté aux alentours de 11h, elle a permis à plusieurs producteurs de présenter leurs produits et parler de leur engagement pour le bio local. Les participants ont ainsi pu en apprendre davantage sur la production de viande bio, le maraîchage ou encore la culture des légumineuses, bonne alternative aux protéines animales. A la fin de la visite, un buffet bio et local préparé par les bénévoles d'ERABLES 31 attendait les familles et les élus conviés à la foire. A cette occasion, nous avons pu en apprendre un peu plus sur les motivations des participants et leurs attentes vis-à-vis du défi.

 

« Je veux que mes petits-enfants consomment bio », Ibéria

Pour beaucoup de participants, il ne s’agit pas seulement de modifier leur propre consommation, mais d’étendre ce changement à leurs proches et en particulier aux plus jeunes. Emilie insiste sur cet aspect, « J’ai un petit garçon en bas âge et j’ai envie de lui apprendre à bien manger, bon, simple et équilibré ». Même combat pour Ibéria, « je souhaite faire en sorte que mes petits-enfants consomment également bio, comme nous ».

Parmi les motivations des participants, on retrouve évidemment les préoccupations environnementales et les impacts d’une bonne alimentation (bio locale) sur la santé.

« On va s’organiser pour que ça marche », Yollande

Autour du buffet l’enthousiasme est présent, les familles attendent beaucoup du défi et se montrent motivées pour le relever. L’espoir d’un défi réussi repose pour la plupart sur les bénéfices du groupe, ils espèrent pouvoir créer des groupements d’achats et compter les uns sur les autres pour ne pas perdre leur motivation. Yollande s’est inscrite seule au centre social des Izards, cela n’affaiblit pas sa détermination, « Je connais le groupe du centre social, donc on va s’organiser pour que ça marche ». Elle souligne également la difficulté de varier les produits lors des périodes creuses, notamment en hiver « au bout d’un moment c’est épuisant de manger toujours la même chose, ou alors je ne sais pas comment apprendre à varier ».

Ainsi, nombreux attendent du défi des méthodes leur permettant de manger sainement, sans pour autant devoir se priver ou dépenser davantage.

Les structures relais qui accompagneront les foyers durant les 8 mois du défi sont les suivantes :

  • Centre social Les Izards
  • Maison pour tous, Villeneuve Tolosane
  • Centre social Alliance et culture, Sept Deniers
  • Centre social Saint Jean

Dans les jours à venir, chaque structure organisera une soirée de lancement qui permettra aux participants de rencontrer leur équipe et prendre connaissance des programmes d’animations prévus pour la suite du défi.